Investir dans l’immobilier à Nice : que faut-il savoir ?
novembre 15, 2018

Bon à savoir sur le statut auto entrepreneur

Le régime auto entrepreneur est un statut facilité de l’institution individuelle. Il permet ainsi de monter facilement une entreprise à but lucratif et de profiter des démarches fiscales et administratives simplifiées. En effet, c’est le statut le plus facile tant sur le plan social que fiscal pour créer une société, se mettre à son propre compte et profiter de son propre revenu d’autoentrepreneur. Il s’agit en effet d’un régime individuel allégé. La proclamation se fait de façon immédiate et les cotisations sont équivalentes à la proportion du chiffre d’affaires.

Les avantages de l’auto entrepreneur

Le principal avantage de ce statut est qu’il est ouvert à tous. En effet, nous pouvons être auto entrepreneur propre ou à titre additionnel d’un autre régime. Mais pour cela, il faut répondre à un certain nombre de critères comme être majeur, ne pas être un employé non-salarié, avoir une adresse valable, et pour les résidents en dehors de l’UE, être possesseur d’une carte temporaire de séjour. Outre cela, les procédures administratives sont amplement facilitées et plus légères que les autres statuts juridiques. L’apport de capital n’est plus ainsi nécessaire.

Un soutien à la création d’une entreprise qui permet de diminuer les charges sociales suite à une déclaration peut accompagner les entrepreneurs dès le commencement de leurs activités. Les entreprises bénéficient aussi d’une déclaration facilitée et d’un paiement d’impôt sur le revenu plus simplifié chaque année. À savoir que la majorité des activités commerciales ont la possibilité d’opter pour le régime auto entrepreneur.

Déclarer ses revenus de micro entrepreneur ?

Afin de déclarer les revenus d’auto entrepreneurs de régime micro, l’entrepreneur micro doit s’inscrire sur les établissements et les sites spécialisés. Après, chaque mois ou tous les trois mois, il faut se connecter pour procéder à la déclaration du chiffre d’affaires. Il convient de proclamer séparément les revenus provenant des négoces et les revenus qui proviennent de la facturation de services.

Dans le régime micro de l’auto entrepreneur, l’entreprise est redevable de cotisations sociales forfaitaires lui permettant de profiter de tous les avantages de la sécurité sociale. Par ailleurs, il est possible de déclarer les chiffres d’affaires avec un document en papier ou en ligne. En outre, dans le régime de l’auto entreprise, il est inutile de tenir une gestion des charges réelles d’exploitation. L’administration concernée par le régime fiscal du micro entreprise repose tout simplement sur les proclamations régulières des chiffres d’affaires. La somme annuelle de ceux-ci profite d’une réduction fiscale forfaitaire à l’intérêt des frais professionnels avec un montant qui dépend principalement de la nature de l’activité du micro entrepreneur.